groupe de travail industrie et service – seconde réunion du groupe –

  • Follow Me on Pinterest
  • SumoMe
  • Follow Me on Pinterest

Compte
rendu

réunion
du groupe de travail chargé par le comité consultatif de réfléchir
au développement de la Commune de Bourg Saint Maurice suite au
départ du 7ème Bataillon de Chasseurs Alpins

Le
03 juillet 2009

Réunion
du groupe de travail , industrie et services le 03 juillet 2009,
centre Jean Moulin, Salle Violette 20h30. Présents, Annick Veldman,
Hubert Dutrievoz, Serge Lefeuvre, André Silvestre et Thomas Di
Lorenzo,

Notre
première remarque avant de débuter l'ordre du jour concerne la
lecture du Journal la Savoie édition du 03 juillet. L'ensemble des
personnes présentes se demandent si le travail que nous tentons
d'accomplir a un sens. Après discutions nous décidons de ne pas
baisser les bras et de continuer à réfléchir aux solutions les
meilleures pour notre commune. Dans le journal la Savoie, il est
précisé une absence de concertations avec certaines personnes comme
Claude Germain président de l'association « vivre à Bourg
Saint Maurice et ses villages » et Anne Marie Arpin de
l'association « vivre à Seez et ses environs »; Y a t il
concertation avec nos équipes ?.

André
Silvestre fait remarqué à notre équipe que le projet de déviation
est en tractations depuis 20 ans. Nous savons tous qu'un tracé
supplante un autre tracé, que les projets peinent à aboutir. Nous
ne devons pas occulter que les terrains du 7 appartiennent à l'armée
et que l'état fait ce qu'il veut chez lui. La question qui se pose
aujourd'hui A-T- ON VRAIMENT BESOIN D'UNE DEVIATION ? Combien de
jours par an trouve-t-on des difficultés d'accès aux stations de
haute Tarentaise? Si cette déviation est nécessaire ne devrait elle
pas commencer en bas de la vallée et ne pas rentrer dans bourg saint
maurice ?

La
concertation ne sera t- elle pas possible. Laissera -t-on les
acteurs désireux de présenter des solutions ou plus modestement des
réflexions constructives dans l'ignorance ?

Nous
développons l'ordre du jour. Celui ci étant de reprendre à la
source pour comprendre ce que sont les contrats de redynamisation,
les zones franches, les organismes gestionnaires de l'état,

Nous
faisons un point rapide du nouveau gouvernement Fillon, Le secrétaire
d'état Hubert Falco est nommé aux anciens combattants sous la
tutelle de Hervé Morin Ministre de la Défense. Auparavant Hubert
Falco était rattaché au ministre Jean Louis Borloo. Avec le nouveau
gouvernement Fillon nous avons un nouvel interlocuteur Monsieur le
Ministre de l'espace Rural et de l'aménagement du territoire Michel
Mercier.
(1)


Serge Lefeuvre, présente le travail de synthèse qu'il a réalisé
sur les contrats de redynamisation signés, Vallée de l'ubaye et
Barcelonnette
(2)
, Arras 
(3)
et Givet
(4).
Le rapport sur Sourdun ne présente pas d'intérêt majeur. Sourdun
se trouvant dans le bassin Parisien la perte du régiment étant très
rapidement compensée. Le site qui se rapproche le plus aujourd'hui
de la commune de Bourg Saint Maurice est le site de Barcelonnette.
Thomas Di Lorenzo présente la carte des 24 sites de redynamisation
et signale que les villes de Barcelonnette, Arras et Givet perdent 4%
de leur population. Le site de Sourdun 46 %. au 1er novembre 2012
Bourg Saint Maurice perdra 30% de sa Population
(5).

Nous
revenons sur la présentation du compte rendu du conseil des
ministres du 13 octobre 2008 dont la mise à disposition des terrains
militaires était à l'ordre du jour.
(6)
Un point important sera a étudier « les investissements
réalisés par les communes (aménagement, dépollution) seront pris
en compte lors du calcul du partage des bénéfices. »

Nous
revenons également sur les textes du 4 octobre 2008 du ministère de
la défense concernant les contrats de redynamisation

(7).
Serge
Lefeuvre

précise que notre ligne directrice doit toujours être en faveur de
l'emploi, c'est ce qui ressort également de ce document « recréer
rapidement un volume d'emploi et d'activité économique comparable à
celui supprimé sur la commune ou le bassin d'emploi ».

Concernant
les zones Franches le dispositif Warsmann (plan Warsmann) permettrait
à une entreprise venant s'installer ou qui étend son activité et
crée de l'emploi, d'être exonérée d'impôts et de charges
sociales patronales pendant 5 à 7 ans suivant l'impôt concerné. Ce
projet devait être présenté en loi de finance rectificative à
l'automne 2008 .

Nous
rappelons que l'organisme d'état chargé de concentrer l'ensemble
des mesures prises par les Ministères est la DIACT www.diact.gouv.fr
Délégation Interministérielle à l'Aménagement et à la
Compétitivité des Territoires

Suite
à ces précisions nous revenons sur les idées qu'il faudrait peut
être développer, pour garantir l'emploi dans notre vallée. Annick
Veldman nous présente son projet « le Phare ». Ce projet
culturel pourra accompagner, dans un second temps, les créations
d'emplois réalisées.

Serge
Lefeuvre expose certaines de ses idées

création
d'une niche filière bois pouvant représenter 25 emplois (nettoyage
des forêts et usine à granulés)

création
d'un groupe d'entreprises pour la maintenance et la rénovation de
l'immobilier existant.

Suite
au travail réalisé par Fred Sansoz concernant le pôles de
compétitivité, Thomas Di Lorenzo présente, un rapport de Boston
Consulting Group sur l'évaluation des pôles de compétitivité. Il
fait remarquer que 71 pôles de compétitivité existent en France,
le niveau d'implication des PME dans ce projet est fort , l'aide de
l'état est très importante. Il n'existe aucun pôle sur le
développement durable, comme le souligne BCG. Ce pourrait être un
axe de travail. Ce pôle de compétitivité regroupant universités,
laboratoires et entreprises.

(8 – 9 – 10)

Hubert
Dutrievoz propose qu'à la suite de l'exercice réalisé par 4
étudiants ont demande à de grandes écoles les projets possibles
sur la commune.

Nous
revenons sur nos réflexions de début de séance et décidons de
communiquer notre lettre sans restriction aux organismes d'état et
aux entreprises.

Nous
ne voudrions pas passer à coté de quelque chose d'important pour
notre commune, nous ne comprenons pas qu'il n'y ai pas une réelle
synergie entre les différents acteurs. Aurons nous le temps de
travailler ou pas ?

A
l'issue de la réunion , notre groupe de travail a pris la décision
de se constituer prochainement en association afin de participer et
d'épauler les décisions prises par notre Maire.

Fin
des débats vers 23h30


Pour
le groupe industrie et services Thomas Di Lorenzo

Pin on PinterestShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Vous pouvez laisser une réponse, ou trackback à partir de votre propre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.