Suppression de l’avis des Architectes des Bâtiments de France en zones protégées

  • Follow Me on Pinterest
  • SumoMe
  • Follow Me on Pinterest

Lors du grenelle de l'environnement, dans le cadre du plan de relance, l'assemblée nationale avait adopter la suppression de l'avis des architectes des Bâtiments de France pour les zones protégées. Cette loi avait été invalidée par le conseil constitutionnel en Janvier, représentée lors de la séance du 19 mai dernier, elle a définitivement été adoptée le jeudi 11 juin 2009.

Les permis de construire ou de lotir en zones de protection du patrimoine architectural urbain et paysager (ZPPAUP) ne seront plus soumis à l'avis favorable des architectes des Bâtiments de France.

Comme le souligne certain, si les Architectes des Bâtiments de France avaient existés au Moyen Age, Notre Dame n'aurait jamais été construite car elle ne répondait pas aux critères de hauteur à l'époque. Si nous avions dû nous soumettre à l'avis des ABF nous n'aurions pas pu construire la pyramide du Louvre.

Quant aux communes de Haute Tarentaise que sont Landry et Bourg Saint Maurice par exemple, quel bilan doit on tirer de l'avis de l'architecte des bâtiments de France ? On ne retrouve malheureusement  aucune unité dans les constructions lorsque l'on traverse ces villes. 

Demander à un architecte de faire fi des nouveaux modes de construction, mais aussi des nouveaux matériaux de constructions dans les zones classées devenait impossible.

Les architectes des Bâtiments de France, rattachés au préfet donc à l'état subissent certainement la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) voulues par le Chef de l' Etat.

Pin on PinterestShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Vous pouvez laisser une réponse, ou trackback à partir de votre propre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.